QUESTIONS AU GOUVERNEMENT – 15 DECEMBRE 2020

qag bois

LIEN DE LA VIDEO

Question au gouvernement / Séance du mardi 15 décembre 2020

Situation du monde culturel face à la crise sanitaire.

Monsieur le Président,

Mes chers collègues,

Ma question s’adresse à Madame la Ministre de la Culture concernant la situation du monde culturel face aux incertitudes et à la prolongation des contraintes sanitaires.

Madame la Ministre, la crise « covidienne » que nous traversons depuis le début d’année affecte considérablement la culture dans son ensemble.

Elle fut la première à faire face aux mesures de restriction du public et elle sera, sans doute, la dernière à les lever.

Faisant partie de cet « art de vivre » à la française, nous savons combien la culture est essentielle dans le quotidien des français :

–  C’est le patrimoine, la presse, les jeux vidéo, les livres, l’audiovisuel, la création artistique ;

–  Et ce sont aussi le cinéma, le théâtre, les concerts en live, les spectacles et l’ensemble de nos musées.

Or, avec la prolongation des contraintes sanitaires, les lieux qui devaient redémarrer ce jour sont de nouveau plongés dans l’incertitude quant à la reprise de leur activité, sauf partiellement les conservatoires et école de musique.

Mais, la culture c’est aussi 640 000 emplois et près de 100 milliards d’€ de revenus produits. Ce ne sont pas que des loisirs !

–  Ce sont des artistes confrontés à des difficultés dans leurs actes de création et à qui le public manque ;

–  Ce sont des diffuseurs et des producteurs dans l’expectative et dans la crainte de leur survie.

Face à cela, le Gouvernement a su apporter des solutions saluées par les professionnels :

Prolongation des droits des intermittents ; accès aux fonds de solidarité ; création de fonds structurels ; ajustement des crédits d’impôts ; soutiens au livre et au cinéma, grand plan de commande publique pour la création artistique ; ou encore la majoration inédite de la subvention au CNM, ce qui lui a donné un rôle majeur.

         Madame la ministre, je sais votre attachement, chevillé au corps, à défendre les artistes et les acteurs du monde culturel et de l’évènementiel qui participent à notre enchantement.

Pouvez-vous revenir sur les raisons justifiant la poursuite des contraintes sanitaires et les 1ers échos des concertations que vous menez en ce moment même.

Je vous remercie.