AVRIL 2019

Vendredi j’ai accompagné le ministre Jean-Michel BLANQUER à Creil, 2 ans après qu’il y ait lancé le dédoublement des classes CP en REP +. L’occasion d’en mesurer les résultats qui sont un véritable succès comme l’ont témoigné l’équipe pédagogique. Le Ministre a aussi échangé avec des représentants des parents.
Ensuite c’est à Crouy en thelle, un village rural, que nous avons eu le plaisir de voir la qualité de service ainsi que l’harmonie qui règne entre les parents, les professeurs d’école et la mairie. Une école où il fait bon d’y grandir.
L’occasion pour le ministre de rappeler les engagements pris la veille par le président de la république.

  • Les classes de Grande section de maternelle en zone éducation prioritaire seront dédoublées.
  • Toutes les classes de grande section CP et CE 1 seront au maximum de 24 élèves d’ici la fin du quinquennat.
  • Il n’y aura plus de fermeture d’école sans l’accord du maire

FEVRIER 2019

La politique d’éducation prioritaire a pour objectif de corriger l’impact des inégalités sociales et économiques sur la réussite scolaire. Comment ? Par un renforcement de l’action pédagogique et éducative dans les écoles et établissements des territoires qui rencontrent les plus grandes difficultés sociales.

A ce titre, le gouvernement s’est engagé dans une politique volontaire très forte depuis 18 mois. Désormais toutes les classes (REP et REP+) de CP ont été dédoublées ainsi que les classes de CE1 en Rep+.

Dans l’Oise, cela s’est traduit par la création de 72 nouveaux postes d’enseignant.

J’ai pu constater sur le terrain auprès des personnels enseignants, des élus et des parents d’élèves de la réussite de ce dispositif.