AVRIL 2021 – RENFORTS POLICIERS

Les violences répétées à Creil ne peuvent plus durer. Nos citoyens ont besoin de retrouver le calme et la sécurité, et nos forces de l’ordre, le soutien des autorités. C’est pourquoi le ministre de l’Intérieur a prévu des mesures pour y faire face :

  • 60 forces mobiles durant cette période après les violences répétées des derniers jours
  • 8 nouvelles affectations de policiers à partir de mai qui étaient prévues avant ces déplorables événements

Il est dommage que le Maire, Jean-Claude Villemain choisisse la polémique avec le ministre, là où nous devrions tous nous satisfaire de revoir des effectifs à la hausse grâce au budget voté par la majorité actuelle. Tout ceci après plusieurs quinquennats qui n’ont connu que des baisses d’effectifs.

NOVEMBRE 2020 – POINT SUR LES PROBLÈMES DE SÉCURITÉ

Régulièrement je rencontre les forces de l’ordre de ma circonscription afin de faire un tour d’horizon de la situation.


A ce titre, fin novembre c’était avec le Commissaire de la DDSP de CREIL que nous avons pu faire le point sur les problèmes de sécurité dans le bassin Creillois.


C’était pour moi l’occasion de réaffirmer mon soutien aux policiers. En effet, même si dernièrement je déplore et condamne les images du dérapage de quelques uns cela ne doit pas remettre en cause la qualité du travail de la grande majorité d’entre eux à qui nous devons notre sécurité au quotidien et qui subissent aussi des violences.

FEVRIER 2019 – CREATION POLICE DE SECURITÉ DU QUOTIDIEN

C’est début 2018 qu’a été lancé le dispositif «Police de sécurité du Quotidien» (PSQ) conformément à l’engagement présidentiel de replacer «le service du citoyen au cœur du métier de policiers et de gendarmes».

Dès 2019, la Direction départementale de la police nationale de l’Oise bénéficiera également d’un renforcement significatif sur le terrain, ciblé sur le quartier des Hauts de CREIL, avec les objectifs suivants :

  • Créer un groupe de sécurité de proximité.
  • Expérimenter des patrouilles mixtes, Polices nationale et municipale.
  • Créer une unité de délégués à la cohésion police-population.
  • Lutter contre l’économie souterraine.
Police sécurité quotidien BOIS Pascal Creil

AOUT 2018 – LUTTE CONTRE LES RODEOS URBAINS

Creil rodéo urbain BOIS Pascal

Les rodéos motorisés sont un fléau subit par les habitants de nombreuses villes dont CREIL.

C’est ainsi que la loi du 3 août 2018 renforce la lutte contre les rodéos motorisés.

Elle prévoit une peine d’un an d’emprisonnement et 15000 euros d’amende, qui peut aller jusqu’à 75000 euros d’amende et cinq ans d’emprisonnement si l’auteur des faits a consommé de l’alcool ou des stupéfiants.